Prie_dieu.jpg

Découvrez en quelques dates, comment la Ferme de Prie Dieu a tout naturellement pris le chemin du bio, de la qualité et du savoir bien-vivre ensemble … 

1985 : Christophe s’installe à Prie Dieu, cultures traditionnelles et extensives comme son papa ...

1991 : Bénédicte, l’épouse de Christophe abandonne son travail dans le prêt-à-porter - bye bye Céline et autres marques prestigieuses - pour s’associer avec Christophe ! Formation agricole obligatoire :-)

1992 : production et vente à la ferme d’asperges et de fraises. Découverte du plaisir de produire en direct pour les consommateurs…

2006 : Christophe et Bénédicte reprennent la ferme familiale. Début de la réflexion sur le modèle traditionnel de la ferme : bio ?  pas bio ?

2010 / 2013 :  lancement de la démarche bio. Phase de transition sur l’entreprise :  plus tout à fait traditionnel, pas encore bio.

2013 : La ferme est labellisée BIO ! Youpi ! Acquisition du premier moulin en meule de pierre de type Astrié. Succès immédiat des farines de Prie Dieu !

2014 - 2016 : Prie Dieu poursuit son développement avec la culture de légumineuses et de légumes secs : lentilles vertes, pois chiches, haricots blancs et rouges.

2017 : Hugo, le fils aîné, s’installe sur la ferme pour s’occuper de la production des cultures, Père et fils partent en voyage d’étude en Autriche pour étudier les techniques de production de graines de courge.

2018 : lancement de la production de graines de courge bio.  Une première dans le sud Ouest !

2018 : C’est au tour de Paul de rejoindre l’équipe pour gérer la transformation et la commercialisation des productions.

2021 : lancement de la vente en ligne :-)

Farmers Illustration

L’équipe de la Ferme de Prie Dieu 

PHOTO-2021-01-16-22-34-01.jpg

CHRISTOPHE

Le coach

"Vous aviez pensé à ça ? 

Son truc à lui, c’est trouver de nouvelles idées et inventer une autre façon de faire de l’agriculture. Pédagogue et chaleureux, Christophe défend une vision innovante de son métier mais sait s’appuyer sur les savoir faire de nos ancêtres.

Membre actif d’AGROD’OC, un groupe qui réunit aujourd’hui plus de 1300 agriculteurs du Sud-Ouest, Christophe a le soucis permanent de partager et d’échanger.

IMG-0104.jpg

HUGO

Le paysan rugbyman

"bon bah moi, je vous laisse, je vais aller dans mes champs"

C’est surement ses talents de rugbyman qui ont donné à Hugo sa force de caractère. Calme et posé, Hugo reprend progressivement tous les aspects de culture sur la ferme. Une force tranquille rassurante dans cette entreprise en mouvement perpétuel.

Prie_dieu-6.jpg

JOSÉ

Le gardien des lieux

"non mais les gars, faut pas tout chambouler là" 

Fidèle au poste depuis 4 ans, José est chauffeur et responsable de l’entretien du site de Prie Dieu. José, c’est une compétence et un savoir faire indispensables mais aussi un sens de l’humour dont la ferme aurait bien du mal à se passer... 

IMG_2019.jpg

BÉNÉDICTE

L'organisatrice

"là on va pas y arriver"

C’est par Bénédicte que l’idée de vendre en direct au consommateur est arrivée. 

Aujourd’hui, elle continue d’ailleurs à régaler les marchés du Lot-et-Garonne et de la Dordogne; chaque printemps, ses asperges blanches réjouissent les amateurs de produits authentiques. Dynamique et dotée d’une énergie incroyable, Bénédicte est sur tous les fronts. Impossible de passer à Prie Dieu sans croiser Bénédicte.

Prie_dieu-20.jpg

PAUL

Le business-man de Prie Dieu 

"ok je vous mets tout ça dans un tableau excel" 

Paul est aussi un rugbyman passionné mais version plus bruyante que son frère.. Entreprenant et très actif, Paul développe la transformation et la commercialisation des productions et dans la droite lignée de son père, souhaite contribuer à dynamiser sa région. 

Prie_dieu-7.jpg

SAM

Le roi de la mécanique

"quelques boulons, un coup de marteau et ça va le faire!"

Sam, c’est le dernier arrivé ! Débarqué comme stagiaire il y 3 ans, il n’est plus reparti. Sa discrétion n’a d’égal que son efficacité. Indispensable à l’entretien des machines, il sait aussi montrer sa capacité d’adaptation quand l’actualité de l’entreprise le nécessite…